Nouvelles

12295 65  tfmf hcxq2ir41qiv2z45tzuzihqi 56911319 65e4 4181 997d 8ca71c05ac04 0 photoup

Le caucus libéral exhorte le premier ministre Ford à s’abstenir d’utiliser la clause de dérogation et à se conformer à la décision de la Cour d’autoriser la tenue d’élections municipales le 22 oct

Il est déraisonnable de créer un conflit constitutionnel en Ontario pour imposer une réduction du conseil municipal à Toronto.

La Cour supérieure a reconnu que l'ingérence lors d'une campagne électorale soulevait de graves problèmes constitutionnels. Le premier ministre Ford devrait obéir à cette décision. C'est la bonne chose à faire. Gouverner dans une démocratie exige la discipline de respecter notre constitution, même quand on est mécontent du résultat.

La décision du tribunal invite simplement le premier ministre Ford à permettre que les élections en cours se poursuivent pour poursuivre ses réformes aux prochaines élections. C'est l’option la plus sensée.

Utiliser la clause nonobstant dans un contexte où il n'y a pas d'urgence nationale et où il n'y aura pas de débat approprié sur la mise en balance des droits en jeu est tout simplement erroné.

C'est un précédent dangereux.

John Fraser, chef intérimaire, exhorte le premier ministre Ford à reconsidérer: « Le chaos et les problèmes constitutionnel ne sont pas bons pour l’Ontario: cela crée de l’incertitude et mine l’importance des droits démocratiques. »

 

-          30    -

 

Contact :

Grace Johnson

gjohnson@liberal.ola.org

416-325-4670

Garder à l'esprit ...

Ce site a pour but de vous informer. Si vous préférez appeler ou nous faire parvenir un courriel, mon personnel et moi serons heureux d’avoir de vos nouvelles.

Nouvelles récentes